Mot de passe oublié

Peinture de David Thompson

Peinture de David Thompson

Par Neil Babaluk

Don McMaster peint ce qu’il voit quand il regarde par la fenêtre de sa maison dans le sud du Manitoba. Pendant des années, il a reproduit les verts luxuriants, les jaunes vibrants et les bruns profonds qui composent le paysage des Prairies. Et plus récemment, il a inclus un personnage historique connu dans ce paysage.

McMaster, qui vit dans la vallée de l’Assiniboine, juste au sud du Portage la Prairie, a décidé en 2006 de s’éloigner de ses paysages habituels en créant une série de peintures qui relateraient les voyages de l’explorateur David Thompson dans le nord-est de l’Ontario et les Prairies.

Thompson a cartographié plus de 3,9 millions de kilomètres carrés de l’ouest de l’Amérique du Nord pour la Compagnie du Nord-Ouest, à partir de 1797. Il a traversé les prairies canadiennes puis les montagnes Rocheuses à plusieurs reprises et a été le premier Européen à naviguer sur la totalité du fleuve Columbia dans les états du Nord-Ouest américain bordés par le Pacifique. Thompson est généralement reconnu comme étant l’un des plus grands géographes terrestres à avoir jamais vécu.

On a demandé à McMaster de créer une peinture pour coïncider avec le centenaire de David Thompson, qui a commencé en 2007. Après avoir fait des recherches exhaustives sur les voyages du cartographe partout dans l’Ouest canadien, McMaster a décidé que son œuvre méritait plus qu’une simple peinture. C’est ainsi que le Projet David Thompson a vu le jour.

« J’ai réalisé que non seulement ses réalisations étaient peu connues, mais aussi qu’il n’y avait pratiquement aucune œuvre d’art ni d’illustration sur le sujet », a déclaré McMaster en entrevue.

McMaster a parcouru le Manitoba, la Saskatchewan, la région du lac des Bois de l’Ontario, les Dakotas et le Montana pour faire des recherches pour ses peintures. Les carnets d’exploration de Thompson ont été la meilleure source de renseignements. C’est pourquoi McMaster a fondé sa série de peintures sur des événements qui y sont relatés.

« J’ai décidé de choisir quelques événements spéciaux, qui ont eu lieu dans ce qui est décrit dans les carnets de Thompson comme étant actuellement le nord-ouest de l’Ontario et les Prairies, soit le Manitoba et la Saskatchewan », explique McMaster.

La transition à partir de la représentation de paysages a été facile pour McMaster, puisqu’il s’agit de la composante dominante de toutes les peintures sur Thompson.

« Je peignais d’abord les paysages, raconte McMaster, puis je plaçais les personnages dans les différents lieux, en tenant compte des conditions, de la saison et de l’heure décrites par Thompson. »

Après que les peintures eurent initialement été présentées lors du symposium du commerce des fourrures de 2007 à Rocky Mountain House, en Alberta, McMaster les a affichées dans des galeries et des musées partout au Manitoba. Elles ont récemment été achetées par Ron Peniuk, un collectionneur qui souhaite les montrer au public.

Elles font partie de l’exposition Diaries of a Map-Maker [Carnets d’un cartographe] qui sera présentée en avril et en mai 2010 au Sam Waller Museum à The Pas, au Manitoba.

A Perfect Storm [Une tempête parfaite]

A Perfect Storm


Thompson voyageait dans le Dakota du Nord, près de Turtle Hill (maintenant appelé Killdeer Mountains), quand une tempête s’est le levée le 10 décembre 1797.



The Rescue of Frances Houle [Le sauvetage de Frances Houle]

The Rescue of Frances Houle

Dans cette peinture, les hommes de Thompson traînent jusqu’à un campement un homme disparu dans la tempête du 10 décembre.

 

A Tolerable Good Bull [Une assez bonne prise]

A Tolerable Good Bull


Ayant épuisé leurs vivres, Thompson, ses hommes et ses chiens souffrent de la faim et d’épuisement lorsqu’ils parviennent à abattre un buffle le 12 décembre 1797.


Close Call at Dog Tent Hill [Incident évité de justesse à Dog Tent Hill]

Close Call at Dog Tent Hill


À Dog Tent Hill (maintenant appelé Dog Den Butte, dans le Dakota du Nord), le groupe de Thompson se tient à l’écart d’un groupe de Sioux hostiles le 24 décembre 1797.



The Great Village [Le grand village]

The Great Village


Thompson accueille le chef d’un village mandan le 30 décembre 1797.



This Day I Married Charlotte Small [Aujourd’hui, j’ai épousé Charlotte Small]

This Day I Married Charlotte Small


Le 10 juin 1799, Thompson épouse Charlotte Small, d’ascendance crie et écossaise. Elle a été sa femme dévouée pendant 59 ans, l’accompagnant dans bon nombre de ses voyages et lui donnant 13 enfants.


The Toll Takers [Les percepteurs]

The Toll Takers


Une brigade à canot traversant le lac des Bois est interceptée par des autochtones locaux qui leur demandent un droit de passage sur leur territoire.


Running the Dalles [Passage obligé]

Running the Dalles


Des rapides turbulents rendent le canotage dangereux pour les commerçants de fourrures qui doivent emprunter une section étroite de la rivière Winnipeg.



Monument Bay [Monument Bay]

Monument Bay


Le 31 juillet 1824, Thompson et son groupe posent une balise de pierre pour indiquer l’extrémité nord-ouest du lac des Bois.

Cliquez sur l'image pour lancer le diaporama

Trié par: Nom Date Taille
 
 

Votre évaluation

1 = poor, 5 = excellent

12345
L'évaluation actuelle : 4,7 (12 Évaluations)

Qu'en pensez-vous?

Vous devez être membre d'Histoire Canada et vous connecter pour écrire un commentaire.

Commentaires

Pas de commentaires

Support history Right Now! Donate
© Histoire Canada 2016
Feedback Form
Feedback Analytics